Distribution de vivres aux réfugies et déplacés :

    Suite aux attaques récurrentes des groupes armés et face à la menace quotidienne de la mort, des habitants des villages de la province du Soum majoritairement mais aussi du Loroum, n’ont eu aucun recours que de fuir la zone de troubles.

    C’est ainsi que la plupart s’est retrouvé à Titao et ses proximités dans la province du Loroum, et aussi à Djibo.

    Et c’est pour faire face à la malnutrition parmi tant d’autres inquiétudes que OSEH a été sollicité par les autorités locales, afin qu’elle contribue à la limite de ses possible pour réduire le dégât très imminent.

    Il faut préciser ici au passage que 200 personnes ont été beneficiaires chacune d’un sac de 50kg de maïs.

    Une des bénéficiaires exprime sa joie et sa reconnaissance après la réception du don.. Merci IHH 

    Vous aimerez aussi...

    Laisser un commentaire