Visite de la délégation Wefa au Burkina Faso

    Du 10 au 16 Mars 2019, une délégation de la fondation Wefa, de l’Allemagne, a visité le Burkina Faso.
    La délégation est composée de 4 personnes dont: Ibrahim Ural, Tiryaki veysel, Emel Albay et Hatice Sahin.
    Elle a mené durant une semaine plusieurs activités humanitaires et de développement au Burkina Faso, en étroite collaboration avec l’ONG locale Organisation pour le Secours Humanitaire (OSEH).

    d’emblée, la délégation a participé a une rencontre avec les orphelins que sa fondation WEFA e.V parraine au Burkina Faso, et ces orphelins sont au nombre de 448 enfants.

    durant la rencontre, plusieurs activités ont été organisées parallèlement dans la journée du 10 Mars 2019, au quartier périphérique Marcoussis dans l’arrondissement n°9 de la ville de Ouagadougou.

    1. d’abord dans la matinée, un match de football est tenu entre les orphelins, un geste symbolique de fraternité et de rapprochement pour lancer le programme de leur séjour dans le pays des hommes intègres.
    2. ensuite place a été donnée a la cérémonie officielle, lors de laquelle des discours de la part des uns et des autres ont été prononcés, incitant sur les actions humanitaires en général, et sur le cas des orphelins plus particulièrement. dans l’après midi, une pause-café marquée a suspendu le déroulement des activités pour servir de la nourriture et alimentation aux différents participants, avant de suivre le programme du jour dans la soirée.
    3. de retour après la pause; les deux organisations: Organisation pour le Secours Humanitaire (OSEH) locale au Burkina Faso et l’organisation WEFA e.V de l’Allemagne ont procédé a la distribution de plusieurs dons vestimentaires et financiers. De l’argent liquide a été donné aux orphelins pour leurs scolarisations et autres besoins scolaires, tandis les veuves mamans ont eu droit des enveloppes de distribution de zakat destinées aux plus démunis.
    4. outre le don de paiement des orphelins et la distribution de zakat aux mamans des orphelins, chaque orphelin a eu droit a une tenue ou un vêtement: une tenue de sport; t-shirt et culotte pour les garçons, des robes pour les petites filles, tandis que des soutras ont été offerts aux plus grandes des filles.

    comme pour parfaire leur geste agréable envers les orphelins, la délégation a tenu a rendre visite a certains orphelins afin de mieux s’acquérir de leur situation et et leur état de vivre, cette initiative a permis de toucher du doigt la réalité de leur environnement et de leur besoin.

    il faut noter que durant les visites; des cadeaux symboliques ont été offerts, et l’échange de la chaleur humaine et fraternelle il y en a eu également.

    Toujours avec l’ONG WEFA, deux forages d’eau ont été célébrés et offerts officiellement à deux villages bénéficiaires, l’un est le village de Tintilou, dans la région du Centre  du Burkina Faso, province du Kadiogo,  et l’autre est le village de Tita dans la région du Centre Ouest province du Sanguié, tous les deux villages sont sur la route nationale N°1 du pays.

    et pour la première fois, OSEH mène a travers un partenaire un projet de circoncision masculine collective a l’endroit enfants mineurs de la société Burkinabé.

    ce fut le cas le Jeudi 14 Mars 2019 dans le village de Laba dans le département de Zawara a près de 160 km de la capitale dans le Sanguié au Centre Ouest du Burkina Faso.

    La délégation n’a pas manqué à apporter du soutien alimentaire au nom de sa fondation WEFA en Allemagne aux réfugiés et déplacés dans les camps d’hébergement de Barsalogo dans la province de Sanmatenga, au Centre Nord, près de 150 km de la capitale Ouagadougou.

    il est bon de noter que ces déplaces ont été victimes des exactions sommaires, et vivaient dans l’insécurité et l’inquiétude.

    pour renforcer la résilience économique de population surtout rurale et encore plus du genre féminin; Wefa en collaboration avec l’ONG locale OSEH a parcouru le territoire Burkinabé jusque dans la région de l’Est ou se situe le village de Béguédo.

    dans ce village, 50 de ses femmes furent bénéficiaires de don de chèvres en élevage; repartis en deux chèvres par bénéficiaire, ces chèvres sont pour but d’élevage et de reproduction en vue d’aider a lutter contre l’extrême pauvreté et renforcer les capacités et  moyens d’achat.

    ce séjour de la délégation WEFA e.V venue de l’Allemagne et de la Belgique a s’est terminé en toute beauté. elle a été témoin a la pose de la première pierre d’une école secondaire dans la capitale du Burkina Faso.

    en 2014, ladite ONG a ouvert une école primaire dans le même site, et et pour parfaire la chaîne de l’enseignement elle a œuvré a joindre le secondaire au primaire pour le bonheur des élèves et parents d’élèves du quartier Marcoussis.

    ce nouveau édifice est un bâtiment a niveau, avec la possibilité de monter un deuxième niveau: il totalise 8 salles de classe, une salle informatique, trois entrées parking véhicule, et une administration.

    dans son allocution lors de la cérémonie de la première pose pierre, Mr. Ibrahim Ural a de WEFA e.V a beaucoup insisté sur le rôle de l’éducation pour une société et un mieux-vivre ensemble et a appeler a bannir l’état de l’ignorance et la méconnaissance les une envers les autres.

    quant au Secrétaire Général de l’ONG OSEH, Mr. Sawadogo Yacouba, il a tenu a rendre à Allah le tout-puissant qui a exaucé les vœux des uns et de autres et a permis l’avènement de ce jour historique et inoubliable dans la vie de son institution.

    tout en félicitant le geste salvateur de son partenaire de longue date, il a exhorté les parents d’élèves a profiter de ce nouveau bâtiment une fois achevé, en inscrivant massivement leurs enfants, qui n’auront plus la chaîne coupée entre le cycle primaire et secondaire, jusque là une casse- tête pour les deux camps.

    c’est dans une joie et une ambiance joviale que WEFA et OSEH, accompagnés des invités ont procédé a la pose de la première pierre symbolique du démarrage officiel des travaux de construction, espérant y revenir 6 mois après, Octobre, pour l’ouverture officielle pour le bonheur de l’école Burkinabé et l’ensemble des acteurs de l’éducation, et pour ensemble célébrer la connaissance et le rayonnement de l’éducation.

    Vous aimerez aussi...

    Laisser un commentaire