×

Bien que le Burkina Faso soit un pays agricole, le pays est régulièrement confronté à des difficultés alimentaires.

La pluviométrie est beaucoup souvent mise en avant comme la première cause de l'insuffisance alimentaire, mais cela doit être associé à un faible outillage des producteurs et surtout une bonne politique agricole en faveur des pauvres paysans qui manquent souvent du minimum pour faire face à la nature.

Selon Le ministère de l’Agriculture et des ressources animales et halieutiques et des Partenaires techniques et financiers (PTF)[1]; la production céréalière est en baisse de 10 % sur les campagnes agricoles de ces dernières années, ce qui impacte négativement la vie de près de 3,8 millions[2] de burkinabé (17,68% de la population) à des phases variantes entre 2, 3 et 4. Pourtant, sur les 274 200 m² de son territoire national, le Burkina Faso possède plus de 12 millions d'hectares de terres agricoles, et seulement 41,67 % est exploité, c'est-à-dire : près de 5Mha.

L’implication de 80 % de la population n’a visiblement pas permis au pays d’atteindre une suffisance alimentaire, pour une population qui est à une augmentation de 10% du nombre d’enfants âgés de 6 à 59 mois (source : note de page N°1).

Ce stress alimentaire frappe plus les régions les plus touchées par l’insécurité ; à savoir : l'Est, le nord, le centre-nord et le sahel qui regroupent près de 80,1 % des personnes déplacées internes (PDI). Dans ces régions ; 75 % des ménages ne pourront pas couvrir les besoins alimentaires grâce à leur propre production, contre 52 % à l’échelle nationale.

À ces déficits alimentaires vient s'ajouter l'insécurité accrue qui a coupé l'accès aux terres agricoles, et qui a contribué à la perturbation des marchés et le flambé des prix des denrées de base[3].

C'est dans ce contexte de stress alimentaire que l'organisation pour le secours humanitaire a mené ses activités et a pu contribuer à atténuer la souffrance de milliers de personnes au Burkina Faso.



[2] Selon les stats de la FAO ; du 19 Déc. 2022

[3] SONAGES du février 2022.

Lieu de réalisation

Nom

Burkina Faso

Localisation

Avenue Yatenga Ouagadougou - Burkina Faso

Téléphone

22658255020

Projet Terminé

Projet Terminé

Information du projet

  • Date

    12 Dec 2022
  • Temps

    10:00AM - 12:00PM
  • Coût

    0.00CFA
  • Catégorie

    Aide Alimentaire

Organisateur du projet

  • Nom

    OSEH
  • Email

    oseh.info1@gmail.com
  • Téléphone

    22652326565
  • SiteWeb

    www.osehbf.org
×

Notice!!

She propriety immediate was improving. He or entrance humoured likewise moderate. Much nor game son say feel. Fat make met can must form into gate. Me we offending prevailed discovery.