Des actions alimentaires pour les populations

La fête de Tabaski est la commémoration du sacrifice originel qu’Ibrahim (paix et salut sur lui) devait faire de son fils unique Ismaïl ; le tout a voulu éprouver, la réalité de sa crainte et son obéissance ; il suspendit le geste au moment suprême en lui apportant, par le biais de l’ange Gabriel, un bélier de substitution.

Il est par la suite recommandé aux nantis à la communauté musulmane du monde entier d’emboiter le pas du prophète Ibrahim en sacrifiant aussi un mouton ou un chameau, bœuf, ou encore un cabri selon l’aisance.

Outre la célébration religieuse, l’avènement de la Tabaski connait des enjeux et impacts manifestes aussi culturels, sociales et économiques ; ou des liens organiques se refont à travers la célébration de cette fête et des occasions de rencontre entre urbain et rural en toute convivialité.

Prière de la grande fête de tabaski à Kongoussi, ville située à 110 km dans la région du centre nord du Burkina Faso

Et l’impact économique de l’évènement a deux aspects : positif et négatif, car si le sacrifice des animaux précédemment cités est une opportunité pour les éleveurs, marchands, bouchers et tous les acteurs dans cette filière,  il n’en demeure pas moins que cet événement est un casse-tête pour les plus démunis, qui doivent, à la charge de fournir de nouveaux vêtements aux membres de la famille et assurer tout le côté festif, à toute cette charge s’ajoute la charge religieuse, culturelle et sociale ; celle de partager avec son entourage les délices du jour, et renforcer davantage les liens sociales dans la communauté autour.

C’est pour soulager et atténuer la charge qui pèse sur cette tranche de la population que l’Organisation pour le Secours Humanitaire (OSEH) à travers ses partenaires techniques et financiers entreprend, depuis une décennie, des démarches pour aider ces familles à surmonter l’aspect alimentaire de la fête.  

OSEH, ainsi, répond et obéit aux objectifs et missions qu’elle s’est fixée dans ses différents textes : statuts, plan stratégique et plan de travail annuel (PTA), dans son volet socioalimentaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire