Une école primaire dans la ville de Bobo Dioulasso

Dans le cadre de ses activités et ses efforts pour contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation au Burkina Faso, l’organisation pour le Secours Humanitaire (OSEH) vient d’inaugurer une nouvelle infrastructure scolaire construite dans la ville de Bobo Dioulasso.

Une école primaire de l’enseignement général a vu le jour dans le secteur 24 de Borodougou dans les périphéries de la ville de Bobo Dioulasso.

Cette nouvelle infrastructure porte le nombre total des salles de classe construites par l’organisation OSEH à 87 salles, entre établissement d’enseignement primaire et secondaire ; à Ouagadougou, Ouahigouya, Titao (Loroum), le village de Tita (Sanguie) et maintenant Bobo Dioulasso.

Cette nouvelle école primaire vient étendre un centre de formation et d’éducation existant et déjà fonctionnel depuis 2020 dans la même enceinte, pour faciliter l’accessibilité des jeunes enfants de cette localité à une éducation de qualité à travers des locaux bien modernes et adaptés et des enseignants de métier. 

L’organisation OSEH totalise 87 salles de classe entre les établissements d’enseignement primaire, post-primaire et secondaire.

À noter que depuis 2020, le dit-centre accueillait déjà les premiers élèves du primaire, ceux-ci sont en classe de CE1 de la troisième année, et ceux de l’année scolaire 2021-2022 en classe de CP2, et des nouveaux élèves ont été inscrits en première année 2022-2023.

Cet ouvrage a été réalisé grâce à l’appui financier de la fondation internationale d’aide humanitaire (IHH) de la Turquie, qui a déjà plusieurs réalisations dans de divers domaines sur le sol burkinabé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire